Pauline

 

GASPARI Pauline - 1ère S2

Lycée Georges Duby, Année 2011-2012

 

 

Synthèse individuelle du TPE

 

 

Thème général : Environnement et Progrès

Titre : L’œuf

Disciplines concernées : Sciences physiques et SVT

Problématique : Quelles sont les différentes caractéristiques de l’œuf ? Ont-elles joué un rôle dans le domaine du progrès scientifique ?

 

En début d'année, lorsque j'ai examiné pour la première fois mon emplois du temps, j'ai immédiatement remarqué la nouvelle plage horaire TPE. Cet acronyme n'était en aucun cas énigmatique à mes yeux, étant donné que j'avais suivi le déroulement du travail de certains amis de première de l'année dernière. Je me souviens même de leur affolement, en quête d'une imprimante couleur lors de la rédaction de leur synthèse personnelle. J'étais particulièrement sceptique à l'idée que l'année d'après, ce serait à mon tour. Néanmoins, lors de notre première séance, mon anxiété a totalement disparu : je me suis rendue compte que nous allions travailler sur un sujet qui nous plaisait avec des démarches qui étaient pour la majorité personnelles.

Tout d’abord, je voulais faire partie d’un groupe de trois personnes car c’était pour moi l’image du parfait équilibre : la répartition des tâches s’avère plus efficace et chacun participe, sans être inutile, lors de l’examen oral. Ensuite, je tenais à être dans l’équipe de Margritt, que je connais depuis l’année dernière. En effet, je savais que nous avions les mêmes centres d’intérêts et les mêmes manières de travailler. Je pouvais lui faire confiance. De plus, je trouvais que l’intégration d’un garçon dans le groupe serait un aspect positif pour obtenir une multiplicité des points de vue et souder une équipe mixte. Louis était dans ma classe d’espagnol l’année dernière, avec Margritt. Comme nous sommes tous les deux internes, je savais déjà qu'il avait un excellent tempérament et de bonnes connaissances. En effet, pour ma part, la motivation et le caractère d'un coéquipier sont des critères primordiaux pour assurer la cohésion du groupe : Ils sont presque aussi importants que l'efficacité et la qualité de travail. La formation du groupe ne s'est donc, pour moi, en aucun cas réalisée « par défaut ». J'étais particulièrement enthousiaste à l'idée de réaliser un travail d'équipe à part entière.

Le choix du sujet a été fait promptement. Dès la première semaine, nous avons chacun de notre côté étudié méticuleusement les trois thèmes proposés et les idées données par nos professeurs, Mme Gagnage et Mr Mari. Personnellement, j'ai réalisé mes recherches grâces à plusieurs magasines scientifiques disposés au CDI. J'ai commencé par rechercher des articles actuels, qui pouvaient correspondre aux thématiques puis j'ai exploré les divers sujets qui m'intéressaient le plus, à la médiathèque de la Cité du Livre. En effet, tout ce qui concernait le domaine de la Neurosciences attirait mon attention, en particulier l'effet placebo ou bien même la maladie d'Alzheimer, que nous aurions pu relier au thème Santé et Bien-être. De même, d'autres articles dans le magazine Sciences & Avenir m'intéressaient comme par exemple « La Langue façonne la pensée »,  « Le cerveau numérique » et « Bâtissons une planète plus intelligente : L'intelligence peut-elle dépasser l'intelligence humaine ?».  Cependant, ces sujets étaient un peu trop pointus car il existait peu d'expériences réalisables à notre disposition. C'est pourquoi nous nous sommes lancés à la recherche d'un sujet simple, efficace et innovant. C'est alors que l'idée de l'œuf nous est apparue, grâce à une vidéo qui montrait que nous pouvions marcher sur des œufs. Je n'étais pas encore au point de réaliser à quel point cet aliment ordinaire de notre quotidien, probablement le plus méconnu du grand public, était un sujet riche en informations.

Après une multitude de recherches, j'ai remarqué avec mes coéquipiers que l'œuf détient un grand nombre de caractéristiques, étudiées par certains scientifiques. Dès lors, une problématique est nait peu à peu. Nous avons choisi, lors des quelques premières séances, « Pourquoi l'œuf possède-t-il autant de caractéristiques ? ». Toutefois, nous nous sommes rendu compte peu de temps plus tard qu'il était malencontreusement très délicat de répondre à cette problématique. Nous connaissions les différentes caractéristiques de l'œuf mais pas la cause de leur existence. C'est pourquoi nous avons plutôt choisi « Quelles sont les différentes caractéristiques de l'œuf? ». Ensuite, en décembre, je me suis aperçue que notre sujet ne coïncidait pas avec les thèmes donnés. J'ai donc pris l'initiative de le relier à « Environnement et progrès », car c'était celui qui s'en rapprochait le plus à mes yeux : l'œuf est un élément quotidien de notre environnement. Ainsi, j'ai trouvé le fait de se demander si l'œuf avait eu un rôle dans le progrès scientifique particulièrement captivant. Notre problématique venait alors d'éclore.

Le parcours de notre TPE était très opérationnel. Le plan de notre travail nous est parvenu avec évidence : il fallait d'abord introduire les points globaux dans une première partie puis étudier avec munition les différentes caractéristiques. Enfin, il ne nous restait plus qu'à analyser les rôles possibles de l'œuf dans le domaine du progrès scientifique. Pour réaliser notre projet, nous avons tout d'abord fait des recherches sur nos trois grandes parties pendant trois semaines. Indépendamment, j'ai trouvé de nombreuses informations sur le rôle de la forme ovoïdale et de sa répartition des forces dans le monde passionnant de l'architecture. J'ai également décelé plusieurs anecdotes et informations sur la formation et la structure de l'œuf grâce aux documents INRA que j'ai pu trouver sur leur site. Au bout de ces trois semaines, nous avons réalisé une répartition des tâches efficace : chacun d'entre nous devait rédiger une partie, même si nous étions tous là pour s'entre-aider car le TPE est avant tout un travail de groupe. Concernant les expériences, nous avons commencé assez tôt. Nous les avons réalisés lors de séances de TPE mais aussi le mardi matin, pendant nos heures de libre, ainsi qu'un week-end chez moi pour réaliser la plus importante : « Marcher sur des œufs ». A mon avis, la seule difficulté rencontrée dans notre parcours s’avérerait peut-être un manque de temps pour se réunir tous les trois.

Je fus d'avantage impliquée dans la réalisation du TPE lorsque se posa la question du support du dossier. L'originalité de notre TPE m'importait énormément et j'étais en quête d'une production finale originale. C'est alors que j'eus l'idée de créer un site internet pour diverses raisons. Ce choix avait tout d'abord un aspect pratique : nous pouvions en effet publier les vidéos de nos expériences et nous étions alors capables de rédiger chacun de notre côté, sans la nécessité de faire parvenir la dernière version à chaque fois.  Ayant déjà réalisé plusieurs sites internet au collège pour le projet Comenius, je savais déjà comment m'y prendre. J'ai donc créé le site en même temps qu'une adresse mail commune pour le TPE, qui nous a permis  de contacter des particuliers. Le seul défaut que je trouve à ce choix de support est  que la mise en place de ce site a pris énormément de temps. J'étais alors en charge de la présentation et de l'élaboration intégrale du site, avec l'aide de Louis pour certains points informatiques que je maitrisais moins. De plus, j'ai rédigé la majeure partie des expériences car ma partie, la première, était légèrement plus courte que celle de mes deux coéquipiers. Enfin, tout au long du déroulement du projet, j'ai essayé de maintenir l'organisation de notre groupe en publiant chaque semaine sur notre page, créé sur un réseau social, la répartition des tâches restantes à faire et les dates limites. Je suis aussi à l'origine de l'idée du support final que nous avons rendu à nos professeurs examinateurs. Margritt et moi avons donc conçu chacune une boite d'œuf. Notre sujet me passionnait beaucoup, je pense avoir donc fait du meilleur de moi-même pour qu'on puisse rendre un travail de bonne qualité.

Pour conclure, le TPE a été une expérience particulièrement enrichissante à mon point de vue, que je n'ai pas perçu comme une contrainte mais comme un loisir. Grâce à ce travail, j'ai pu apprendre à raisonner avec une démarche scientifique, j'ai pu développer mes compétences d'auto-évaluation de ma capacité de travail et faire preuve d'initiatives. Ceci m'a également permis de travailler en groupe, même si j'avais déjà vécu cette expérience lors de l'organisation de la session régionale du Parlement Européen des Jeunes. De même, j'ai pu me rendre compte que certaines références n'étaient pas fiables. Le sujet de l'œuf ne me servira surement pas dans mon futur métier, mis à part si je deviens architecte comme je l'ai toujours souhaiter. Cependant, il m'a permis de m'ouvrir à des sujets que certains peuvent trouver banaux et à déduire de nombreuses informations à partir d'un seul fait. En effet, tous ces apports me suivront plus tard non seulement dans le domaine professionnel mais aussi dans ma vie quotidienne.

Ainsi, je souhaiterais remercier mes professeurs encadrant, mais aussi les personnes qui ont fait preuve de patience au laboratoire du lycée. De même, je souhaiterais remercier mes coéquipiers, qui ont fourni un travail légendaire, et qui étaient toujours présents en cas de difficulté.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site