1 - Comment se forme l’œuf ?


 Des étapes nécessaires à la formation 

 

Le coq introduit ses spermatozoïdes dans le cloaque de la poule, ceux-ci remontent à l'intérieur de l'oviducte où ils séjourneront une dizaine de jours pour y féconder les ovules. En effet, le coq connaît le moment précis où il doit s'accoupler avec la poule pour que les spermatozoïdes ne soient pas bloqués par un œuf : entre l'ovulation et la formation du blanc.

A l’age adulte, la poule possède plusieurs milliers de cellules (ovules) logées dans des sacs : les ovaires. Tous les jours, un ovule se libère de l'ovaire et commence un long parcours. Le long de celui-ci, l’ovule grossit et se transforme en une dizaine de jours en un jaune d’œuf, le vitellus. Dés lors, dans l'oviducte, l'infundibulum recueille l'ovule. Ce vitellus continue son chemin et parcourt un long tuyau d'environ 50 centimètres.

Ensuite, le blanc se forme dans le magnum. L'albumen entoure petit à petit le jaune d'œuf, d'abord en couches épaisses puis une couche plus fine à l'extérieur de façon régulière. Simultanément, les chalazes se forment (la formation peut durer jusqu'à 3 heures). En effet, ces filaments blancs, situés de part et d'autre du jaune, maintiennent le jaune au centre de l'œuf. Ce jaune et ce blanc serviront de réserves nutritives, nécessaires au développement de l'embryon.

Au début du développement, les échanges avec le jaune sont directs et se font par diffusion, mais au fur et à mesure que l'embryon se développe, un sac se forme qui enveloppe progressivement le jaune et des vaisseaux sanguins se développent à la surface de ce sac, appelé sac vitellin. La paroi interne de ce sac digère le contenu du jaune et les nutriments qui en résultent diffusent vers les vaisseaux sanguins.

Se forment ensuite les 2 membranes coquillières, dans l'isthme, pendant une heure. La coquille se forme dans l’utérus à partir du calcium stocké dans les os de la poule : cette formation est la minéralisation la plus rapide du règne animal (6 grammes de coquille en une vingtaine d'heures). Petit à petit, la coquille entoure l’œuf qui continue à tourner sur lui-même en se couvrant de carbonate de calcium, tout en laissant un petit volume d'air qui permettra au poussin de respirer le temps de sortir de sa « prison de calcaire ». Cette calcification dure environ 16 heures et la couleur est due à des sécrétions biliaires ou du sang.

L’œuf est ainsi prêt à être  évacué par le cloaque situé sous la queue de la poule, et expulsé à l’aide de muscles puissants.

 Pour conclure, la formation d'un oeuf peut prendre jusqu'à 24 heures, entre l'ovulation et la ponte. Cependant, le déplacement de l'ovule de l’ovaire au cloaque demande un peu plus de 20 jours.

 

formation-de-l-oeuf.png

                           SCHEMA DE LA FORMATION D'UN OEUF, INRA

 

oeufs-poule.png

Pour se développer, l'œuf a besoin d'une température minimale. Ce dernier est donc incubé, ou couvé, chez de nombreuses espèces. En effet, il a été prouvé que l'œuf couvé est moins lourd. Chez tous les oiseaux, l'œuf perd entre 16 et 18 % de son poids  durant l'incubation (il y a de la respiration, avec rejet de CO2 et surtout d'eau par les pores).

L'embryon, lorsque son développement est terminé, absorbe le reste de vitelus, l'albumen ayant déjà été consommé. La chambre à air est percée : le système d'éclosion peut alors commencer.

 

Remarque : L'aspect de la coquille dépend uniquement de l'origine génétique de la poule.

 

Deux types de pigments déterminent la couleur :

• la protoporphyrine (dérivé de l’hémoglobine) qui donne un oeuf plus ou moins brun

• la biliverdine (dérivé de la bile) qui donne une couleur bleu-vert.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site