Expérience 1

Mise en évidence de la pellicule interne de l'oeuf

 

L'oeuf peut rebondir 

 

OBJECTIF : aborder simplement le phénomène de dissolution afin de découvrir les principales caractéristiques de la pellicule interne de l'oeuf

 

Matériel nécessaire : 385430-2555218043887-1357025460-32421722-1287129893-n-1.jpg

- deux œufs crus

- deux verres

- du vinaigre

- de l'eau

 

Protocole : Cette expérience particulièrement simple se réalise en 4 étapes

- Prendre les deux œufs crus et les mettre dans deux verres différents.

- Remplir un des verres avec du vinaigre, et dans l'autre, verser le l'eau (jusqu'au point où l'œuf sera recouvert).

- Attendre 48 heures minimum pour que le vinaigre puisse faire son effet.

- Rincer l'œuf dont la coquille s'est dissoute (le verre contenant le vinaigre)

- Attraper délicatement l'œuf et le lâcher  sur un support, mais pas de très haut (environ 10 cm pour commencer)

experience-1-manip.png

 

Observations :

- Nous pouvons observer l'apparition de petites bulles, sur l'œuf dans le verre contenant le vinaigre, illustrant une réaction chimique. En revanche, nous ne pouvons pas observer la modification de la composition de la solution ; cela a été fait au cours de l'expérience XXX (lien à trouver) menée par XXX. Les produits de cette réaction sont aqueux, liquide, et gazeux.

- Nous constatons aussi, dans ce même verre,  que les pigments qui colorent la coquille restent collés sur l'œuf (si on ne rince pas ce dernier). En effet, les pigments ne sont pas dissous par le vinaigre.

- Nous pouvons également remarquer que la coquille de cet œuf s'est dissoute : il ne reste qu'une fine pellicule autour du jaune et du blanc. Le jaune flotte dans le blanc et l'oeuf conserve sa forme car celle-ci est limitée par la membrane et parce-que les couches externes ont coagulé sous l'action du vinaigre.

- Cependant, dans le verre contenant seulement de l'eau, rien n'apparaît : l'œuf a toujours sa coquille, comme à l'état initial de l'expérience. Cette expérience peut paraitre évidente puisque nous avons l'habitude de faire bouillir un oeuf pour le faire cuire. De plus, si la coquille de l'oeuf se dissolvait dans l'eau, sa protection ne serait plus efficace.

** Attention, si on lâche l'œuf trop fort ou de trop haut, il se casse. On observe ainsi sa composition :

experience-1-resultat.png

 

 >> Vidéo postée par intra-sciences.com

 

Explication :

La coquille de l'œuf est composée de calcaire (carbonate de calcium CaCO3). Ce dernier va réagir avec l'acide acétique (CH3COOH) contenu dans le vinaigre.

- Le dégagement gazeux observé pendant la dissolution est composé notamment de dioxyde de carbone.

- Il se forme également de l'eau et de l'acétate de calcium, comme l'a démontré XXX par NNN.

- Nous avons affaire à une certaine coagulation. L'acidité coagule le blanc (les ions H+ de l'acide évitent une ionisation des groupes acides des proteines mais provoquent la ionisation des groupes basiques qui vont donc se charger positivement). Il y a donc répulsion électrique entre les groupes chargés de protéines. Par conséquent, ces derniers vont se déplier et se lier aux atomes de soufre. Le réseau de protéines formé va piéger l'eau : c'est la coagulation.

- La quantité d'eau à l'intérieur des œufs a été modifiée par osmose. L'osmose est un phénomène de diffusion que l'on observe lorsque deux liquides de concentration différente sont séparés par une membrane perméable. L'oeuf gonfle car les molécules d'eau passent des zones les plus concentrées aux zones les moins concentrées en eau.Or le vinaigre est composé de 95 % d'eau et le blanc d'oeuf de 90% d'eau. Dés lors, l'acide acétique migre vers l'interieur du blanc . Les proteines dissoutes dans l'eau du blanc sont des molécules trop grosses pour traverser la membrane coagulée de l'oeuf. L'eau du vinaigre entre ainsi pour réduire la concentration en eau du vinaigre.

 

 

Conclusion : En faisant réagir la coquille de l'œuf avec le vinaigre, nous produisons une réaction chimique. La coquille de l'œuf est un des réactifs et disparaît peu à peu. Il ne reste donc que la pellicule interne qui est molle : c'est elle qui va permettre à l'œuf "décoquillé" de rebondir et donc d'être moins fragile sans sa coquille.

Equation chimique de la réaction produite :

2 CH3COOH + CaCO3 --> CO2 + H2O + Ca(CH3COO)2

 

 

/!\ Remarque : Si l'on approche l'oeuf dans sa pellicule interne d'une source de lumière, nous pouvons différencier la présence de jaune d'oeuf et de blanc d'oeuf.

 

jaune-d-oeuf.pngoeuf-experience-jaune-2.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage vidéo de notre expérience :


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×