Expérience 5

La constitution de l’oeuf

 

 L’échographie d’un œuf de poule

   

OBJECTIF : faire l’échographie d’un œuf de poule afin de démontrer la présence de plusieurs de ses constituants

 

Matériel nécessaire :

exp-5-4.jpg

  -         Un œuf de poule frais

   -         Un œuf de poule laissé dans du vinaigre 48h

   -         Un gant en latex

   -         De l’eau

   -         Machine d’échographie et ses deux sondes

   -         Du gel d’échographie 

 

 

1)    Echographie de l’œuf de poule frais – Essai n° 1:exp-5-5.jpg

 

 Protocole : 

- Faire l’échographie de l’œuf

Observations

Le résultat n’est pas concluant, on n’arrive

pas à voir l’intérieur de l’œuf.

Remarque : La surface de contact n’est pas assez importante  pour que l’échographie soit réussie. Nous devons donc  essayer d’augmenter cette surface.

 

2)    Echographie de l’œuf de poule frais – Essai n°2:

 

Protocole : 

- Remplir un gant en latex avec de l’eau 

- Tenir le gant dans la main par-dessus l’œuf frais 

Pour faire l’échographie de l’œuf, mettre la sonde sur le gant en plastique et appuyer jusqu’à toucher l’œuf tout en faisant attention à ne pas le casserexp-5-6.jpg

 

Observations :

Nous n’arrivons toujours pas à obtenir une échographie de l’œuf.

Remarque : La coquille de l’œuf est en calcaire, on peut donc imaginer que ceci pose problème pour l’échographie. Il faut donc utiliser un œuf sans coquille.

 

 

 

3)Echographie de l’œuf laissé dans du vinaigre 48 h : exp-5-7.jpg

 

Protocole : 

- Faire l’échographie de l’œuf sans coquille (laissé dans du vinaigre 48h)

/!\ L’œuf est très fragile

 

Observations :

-   L’utilisation d’un œuf laissé dans du vinaigre 48 h, plutôt qu’on œuf normal nous a permis :

         * d’augmenter la surface de contact : l’œuf est plus « mou », on peut donc l’aplatir légèrement afin d’avoir une surface de contact plus importante avec la sonde

         * d’être directement en contact avec le milieu intérieur de l’œuf, car la coquille a été dissoute dans le vinaigre

-       Sur l’écran, nous pouvons voir la membrane (pellicule interne) de l’œuf,  le jaune d’œuf et ses couches concentriques, la chambre à air et la chalaze.

 

 

exp-5-3-1.jpg

 

exp-5-8.jpg 

Conclusion : Nous avons donc prouvé que l’œuf possède une membrane interne, que le jaune d’œuf n’est pas homogène mais composé de plusieurs couches concentriques et qu’il est maintenu suspendu grâce à la chalaze, enfin nous savons maintenant  que l’œuf dispose d’une chambre à air.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×