Conclusion

Lors de ce travail, au cours de nos différentes expériences, nous avons pu répondre à notre problématique, et mettre à jour de nombreuses caractéristiques des œufs, des plus communes aux plus étonnantes. Toutes nos parties ont petit à petit révélé ces propriétés, pour enfin aboutir aux progrès scientifiques auxquels elles sont liées.

Ainsi, ces caractéristiques de l'œuf, de sa formation à l'éclosion, ont inspiré, ou sont plus ou moins directement associées à des progrès scientifiques, plus spécialement dans l'aérodynamisme et l'économie d'énergie. Ces différentes caractéristiques sont sa forme, sa résistance particulièrement grande aux pressions extérieures, ses protections, microbienne ou thermique, et enfin ses propriétés physico-chimiques, c'est à dire la coagulation, la mousse et l'émulsion. Nous avons révélé ou confirmé ces propriétés grâce à nos expériences. Ces expériences nous ont aussi permis de révéler la constitution de l'œuf, que l'on peut considérer comme une propriété, car, comme nous l'avons vu lors de ce travail, elle est très spéciale : c'est cette constitution qui lui offre toutes ses caractéristiques.


Nous pouvons maintenant nous demander ce qui, dans l'évolution du règne animal, a poussé, ou permis à ces caractéristiques d'apparaître, et pouquoi certaines, celles que nous avons étudié, ont persisté, et d'autres, qu'on ne connaît plus, ont disparu.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site